Tous étudiants, tous différents !

[column width= »1/1″ last= »true » title= »undefined » title_type= »undefined » animation= »none » implicit= »true »]

[slogan button_text= » » link= » » button_icon= »cart » button_icon_color= » » button_icon_placement= »left »]

Tous étudiants, tous différents !

Intégrer la différence : un défi pour le système éducatif.

Si l’égalité des chances existe grâce à l’école publique, on a parfois tendance à oublier que l’inégalité des élèves entre eux est une donnée pouvant la remettre totalement en question.

Comment peut-on en effet prétendre assurer à tous l’accès à un avenir professionnel si l’on ne tient pas compte des élèves « différents » ?

pumpkinEnfants à mobilité réduite, enfants sourds, enfants non-voyants… Quelles solutions le système éducatif français propose t-il face au handicap pour rendre nos écoles réellement inclusives ?  
Enfants différents, hyperactifs, enfants atteints de Dys… Quelles méthodes existe t-il aujourd’hui pour tous ces jeunes qui, d’une façon ou d’une autre, ne rentrent pas exactement dans les cases types du modèle éducatif français?

Ne pas confondre handicap et inaptitude

 On le sait, garder un élève handicapé dans un système scolaire classique est toujours préférable : choisir d’inclure le handicap, c’est permettre au futur adulte concerné de s’intégrer plus facilement dans la société, lui ouvrir plus de portes sur l’avenir … mais c’est aussi un moyen d’enrichir les élèves non handicapés en les mettant au contact de personnes différentes.

Il est aussi important de souligner que l’évaluation d’un handicap en vue de l’orientation d‘un jeune ne peut pas se faire seulement en fonction de l’avis des équipes médicales. L’importance du handicap étant fonction du degré de participation de l’élève à différentes activités (que ce soit à l’école ou en dehors) il est dès lors capital que l’on s’attache à prendre en compte cette aptitude individuelle dans sa globalité pour aider le jeune «  différent » s’orienter.   

La différence, ce n’est pas que le handicap

Un enfant exclu du système scolaire ce peut être un enfant ayant un handicap visible et reconnu mais pas que… Enfants dyslexiques, enfant précoces, enfants atteints de TDHA, enfants victimes de harcèlement… bien souvent, la différence de ces jeunes n’est pas prise en compte par le système scolaire, créant ainsi des situations d’échec et d’exclusion parfois incompréhensibles pour les parents.  

Ne pas tenir compte du stress d’un élève, de son mal-être ou encore de ses difficultés de concentration, c’est augmenter mathématiquement les chances d’un échec scolaire et professionnel.

Quelles que soient les différences et les raisons à l’origine d’une situation d’exclusion, il existe des méthodes alternatives de détection, d’orientation ainsi que  des solutions pouvant aider le jeune et les parents à les identifier et à les gérer.
Les 12 et 13 novembres prochains, des experts dans le domaine de l’orientation des jeunes, de la confiance en soi, de l’école inclusive ou encore de la relaxation, seront réunis à Lille lors qu’un congrès international. Ils y  rencontreront  les parents, les étudiants et les éducateurs lors de tables rondes et de conférences, afin de leur présenter des solutions innovantes pour l’orientation de la différence…

Alors si vous pensez, comme nous, que nos jeunes méritent une meilleure orientation et un avenir meilleur, rejoignez-les en réservant vos places.

L’entrée est gratuite pour les  mineurs et le tarif réduit (50%) pour les étudiants.

[/slogan]

[/column]

[column width= »1/1″ last= »true » title= »undefined » title_type= »undefined » animation= »none » implicit= »true »]

[slogan button_text= » » link= » » button_icon= »cart » button_icon_color= » » button_icon_placement= »left »]
Vente de billets en ligne

Rencontrer les experts en face à face lors d’un dîner organisé au sein du Grand Palais

telechargement-1

[/slogan]

[/column]